Accueil
Le Livre
Commander

Recits Berichte / Photos
Tour du monde
Blog post voyage

Parcours / Projet
Budget / Matériel

Livre d'or
Contact
Traversee Salar de Uyuni et Sud Lipez

Ca y est nous sommes à Santiago, dans la casa de Fabiola, la où j’avais vécut 3 ans auparavant. Une grande joie de retrouver les amis, et un certain soulagement de terminer ici le voyage à vélo. Car les 10 derniers jours entre Uyuni et San Pedro, furent comme prévu, parmi les plus beaux mais aussi parmi les plus durs de ces 2 dernières années de pedalade. Pour cette ultime aventure, Jonathan, le jeune belge rencontré au Macchu Picchu, nous a rejoint en dernière minute. Nous avons fait un trio plein de rire.

Uyuni San Pedro, pour le meilleur et pour le pire.

Le meilleur lorsque 2 jours durant nous roulons sur le salar, cet immensissime lac salé. Il n’existe alors plus qu’un monde biphasé de sel et de ciel, au loin les montagnes semblent immobiles et rien d’autre que le chuchotement du vent, le rythme de nos respirations, le crissement des pneus sur la croute de sel et le ronron des dérailleurs pour troubler ce silence de la démesure. Nous campons 2 nuits à même le salar, au milieu de rien. Le ciel s’embrase de mille feux, dans un vaste incendie nucléaire. Lorsque le soleil est avalé par l’horizon, c’est une lune énorme qui émerge des étendues blanches et sa pale lumière éclaire ce décor irréel, cet océan extraterrestre sur lequel nous semblons être en apesanteur. Ce voyage dans ce monde cosmique est pour moi l’expérience ultime de ces 22.000 km aux 4 coins du monde, de par sa singularité et son extravagance.

Le pire lorsque, le salar quitté, nous arrivons aux portes du sud Lipez, un vaste désert frigorifique que seul un réseau de très mauvaises pistes parcourt. Nous avançons des heures durant au milieu du sable et des pierres, chaque seconde est un combat, chaque mètre gagné une victoire. Les nuits sont glaciales et souvent l’eau gèle dans la tente, dont la toile intérieure est couverte de givre. Comme pour nous éprouver encore davantage, un glacial vent d’une violence inouïe se lève les 3 derniers jours, nous transperçant jusqu’aux os et rendant notre progression déjà laborieuse extrêmement pénible.

Mais nous avons droit la encore au meilleur, le meilleur d’un paysage tellurique ou se succèdent lacs aux couleurs uniques et loufoqueries géologiques, semées tout au long d’un parcours évident, pur, absolu.

Une ultime et jubilatoire descente sur San Pedro et nous voici à la fin du voyage, une double fin en réalité : la fin de longs mois de trépidations d’une diversité sans équivoque, la fin d’une traversée dantesque, qui marque autant la chair que l’esprit.

Une page se tourne, les vélos sont démontés dans le patio et Fred est arrive avec nos skis, la suite sera donc sur les pentes enneigées des Andes. 2 mois pour Toni et 4 mois pour Fred et moi nous attendent, en compagnie d’une bonne bande de lads que j’aurais beaucoup de plaisir à retrouver, notamment Marie que je n’ai pas vu depuis l’Italie, une éternité me semble t’il, tant j’ai vécu intensément depuis mon départ de la Boutiere.



Vos commentaires :
06/07/2008 : Daniel
Bravo Élie, et Toni, pour ce long voyage qui nous a fait rêver. Merci de votre persévérance qui nous aide à soutenir la nôtre, sur des routes plus banales qui sont celles de nos vies. Bon retour des cimes dantesques dans la vallée humaine.
J'ai roulé sur votre route avec émotion sur la Highway 1, entre San Diego et Los Angeles en mai. Mais pas en vélo!
J'aurai plaisir à t'entendre si tu fais un crochet dans le Tarn un jour. Bien à toi.
F Daniel
07/07/2008 : Anna & Christian
Une page est tournée, mais l' aventure pas terminée, et avons hâte d' avoir de vos nouvelles de ces longues semaines à ski sur les pentes Andines. Toujours les mêmes mots alors , merci et bravo, bravo et merci. Nous vous embrassons tous deux. Je ne sais si mes collègues du club d' escalade vous ont laissé un petit commentaire , mais l' un deux - un vrai sportif - escalade , alpinisme , vélo - vtt - sait reconnaître la valeur de ce que vous avez accompli avec un oeil différent du nôtre, m' a dit être vraiment enchanté par l' exploit sportif , humain, par les photos, les récits... conquis - encore un bravo.
07/07/2008 : Le ladzon du 74
Moi, je dis, continue comme ça et tu risques d'avoir ta statue à TODOSK !
En tout cas, j'attends le livre avec impatience...
Dis à ton père de préparer la tomme ;)
u
09/07/2008 : Top lads
CHAPEAU HERBESAN !!!!
21/07/2008 : cécile
Félicitations à tous les deux et bravo !
Sacré Drolet, quel voyage !
Vous êtes allés au bout de votre rève sans hésiter avec détermination et courage ! Un bon exemple pour moi, qui n'ose pas toujours me lancer, de peur que... Alors respect !
Je vous embrasse tous les 2 ainsi que Marie. Bon ski et à très bientot à La Boutière (18 Novembre)
Cécile
Un petit commentaire ? Lâchez vous !
Pseudo * :

Mail :

Commentaire * :
Quelle est la troisième lettre de l'alphabet? Was ist der dritte Buchstabe des Alphabets? Cual es la tercera letra del alfabeto? What is the third letter of the alphabet?
Réponse [anti spam] :