Accueil
Le Livre
Commander

Recits Berichte / Photos
Tour du monde
Blog post voyage

Parcours / Projet
Budget / Matériel

Livre d'or
Contact
Pakistan suite et fin

Après 5 jours d’attente à Islamabad, dans un certain stress dois-je avouer, vu qu’une bombe avait explosé à 200 m du camping quelques heures avant notre arrivée de Gilgit, j’ai la grande joie de retrouver Toni à l’aéroport. C’est sans doute le début d’une grande aventure pour nous deux. Soucieux de quitter rapidement la capitale pakistanaise et ses problèmes, nous enchainons sur 15h de bus et arrivons tard dans la nuit à Gilgit. 3 jours de repos et de préparation plus tard nous voici sur la route pour la Chine, plus d’un an de voyage nous attend ensemble!!!

Nous remontons les 200km qui nous séparent de Sost, malheureusement un temps souvent nuageux nous empêchera de profiter pleinement des montagnes qui bordent la route. Cette région au nord du Pakistan est peuplée par les ismaeliens, qui pratiquent un islam bien plus modéré que le reste du Pakistan. Sur les 2000km de Taftan à Gilgit, je n’ai a proprement parlé jamais eu le moindre contact avec une femme, les rares que l’on voit dans les rues ne laissent apparaitre que leur yeux ou portent la burka, la plupart d’entre elles restent confinées dans leur maison. C’est donc une société exclusivement masculine que j’avais fréquentée pendant ces 2 derniers mois, aussi c’est une certaine réjouissance que de revoir des femmes au visage découvert au bord de la route, parlant avec nous et nous offrant des abricots.

A Sost, nous nous voyons obligés de prendre le bus pour passer en Chine, les cyclistes n’étant pas autorisés à passer le col du Khujerab à vélo. C’est donc par ce trajet en bus que se termine ces 2 mois au Pakistan, un pays sans compromis, qui m’aura offert en termes de relations humaines le pire comme le meilleur. Le pire lorsque l’on m’aura harcelé un nombre incalculable de fois par jour de ces immuables questions "Where are you from?" "How are you?" "Where are you going?" ou bien lorsque les gamins n’auront rien trouvés de mieux que de me jeter des pierres ou de gesticuler bêtement lors de mon passage. Le meilleur lorsque je reçu des marques profondes de générosité et d’amitié, lorsque j’ai parfois parlé pendant des heures avec des pakistanais, lorsqu’ils se seront mis en 4 pour m’aider, alors qu’ils ne me connaissaient que depuis quelques instants. La société pakistanaise reste malgré tout pour moi un mystère, dans ses différences et sa diversité ethnique.



Vos commentaires :
20/10/2007 : Meister Eder >ederbike<
Liebe Toni, mit großen Respekt hab ich Euren Bericht gelesen,...tolle Bilder, da bekomm ich furchtbar Fernweh!!!
erhol Dich gut, damit Ihr Eurem Fernziel schnell näherkommt.
beste Wünsche und kalte Grüße aus dem Chiemgau (seit gestern ist der Winter eingekehrt!)
Hubert Eder + Familie
Un petit commentaire ? Lâchez vous !
Pseudo * :

Mail :

Commentaire * :
Quelle est la troisième lettre de l'alphabet? Was ist der dritte Buchstabe des Alphabets? Cual es la tercera letra del alfabeto? What is the third letter of the alphabet?
Réponse [anti spam] :