Accueil
Le Livre
Commander

Recits Berichte / Photos
Tour du monde
Blog post voyage

Parcours / Projet
Budget / Matériel

Livre d'or
Contact
Bosnie Herzegovine

La Bosnie-Herzegovine est le pays martyre de la guerre civile Yougoslave, car c’est principalement la que se trouvait la ligne de front. La Bosnie est un pays tri confessionnel : les croates majoritairement catholiques, les serbes majoritairement orthodoxes et les musulmans qui ont combattus aux cotes des serbes. L’arrivée à Mostar fait froid dans le dos, tous les bâtiments sont criblés d’impact de balles et d’obus, certains sont totalement détruits et tombent en ruine. Le vieux quartier musulman, aujourd’hui reconstruit après les destructions de la guerre, est fort intéressant et révèle les haines qui tiraillent le pays : certains croates de Mostar n’ont jamais vu le vieux pont du quartier musulman qui enjambe la rivière car les communautés ne se côtoient plus qu’avec beaucoup de difficultés.

Je quitte Mostar "calmé" et me fais prendre par la nuit dans un "lotissement a moellon", l’un de ces lotissement grisâtres nouvellement construit pour reloger tous les réfugies de la guerre. Je tente une 1ere fois de camper, le vieux ne parle que croate mais semble ne pas voir d’inconvénient pour que je campe dans un terrain vague. Mais les voisines ne sont pas de cet avis et l’une d’elle, toujours en croate me fait comprendre qu’il faut que je déguerpisse. Je plie donc bagage et va trouver l’hospitalité 1 Km plus loin. Mais vers 10h30, alors que j’écris dans mon cahier, 2 voisins se pointent, ils viennent d’appeler la police qui ne tarde pas d’ailleurs à rappliquer. Les flics, après avoir recopiés tous les chiffres de mon passeport, s’arrachent, pas intéressés à chercher des noises à un mec à vélo. Mais mon hôte est très humiliée par l’événement et craignant d’autres soucis, me demande de partir, je perds. Mais comme je dis souvent qui perd gagne et ce soir je vais encore gagner.

Je roule jusqu a une station service et entre dans le bar, je suis reçu à bras ouverts, ce soir Alen joue du flok yougoslave au synthe, je ne soupçonnais pas une telle créativité musical dans les Balkans. Je finirais bien saoul par monter ma tente devant la station service après avoir bien rigole avec les jeunes du cru.

Je discute le lendemain avec San, la serveuse du bar. San est serbe, et m’explique avec beaucoup de lucidité l’absurdité de la guerre civile yougoslave "Ils ont fait la guerre pour rien. Avant ils vivaient ensemble, maintenant ils sont toujours obligés de vivre ensemble, mais ils se détestent et notre pays est détruit. La ligne de front traversait la vallée, et tous ces gens qui étaient voisins et amis se sont observés pendant des mois à la jumelle sans tirer le moindre coup de feu, puis des ordres sont arrivés de Belgrad ou de Zagreb et ils ont du commencer a tirer. Mais peu de gens ont compris que la guerre était uniquement le jeu et l’instrument de quelques hommes politiques" et elle conclue par une note d ironie "Tous les jeunes croates écoutent de la musique serbe"

Apres la traversée du corridor bosnio-herzegovinien, je retrouve la Croatie.



Un petit commentaire ? Lâchez vous !
Pseudo * :

Mail :

Commentaire * :
Quelle est la troisième lettre de l'alphabet? Was ist der dritte Buchstabe des Alphabets? Cual es la tercera letra del alfabeto? What is the third letter of the alphabet?
Réponse [anti spam] :